Frais de ports offerts en France Métropolitaine

GALERIE INCOGNITO aime déjà 2022

GALERIE INCOGNITO aime déjà 2022

décembre 29, 2021

Galerie Incognito vous souhaite une année 2022 riche d'expériences artistiques 

Voici déjà 12 raisons d'aimer cette nouvelle année

 

Le Monde de Steve McCurry
L'Humain au cœur des clichés de l'artiste.

Du 9 décembre 2021 au 22 mai 2022 au Musée Maillol

Peshawar, Pakistan, 1984 © Steve McCurry   

« Afghane aux yeux verts » © Steve McCurry pour National Geographic

 

Elle nous regarde, de ses grands yeux clairs, perçants, qui semblent déjà avoir tout vu, malgré la jeunesse de ce visage enfantin, noirci par la poussière. Cette jeune fille, c'est l’Afghane aux yeux verts immortalisée par le photographe Steve McCurry en 1984 dans le camp de réfugiés de Nasir Bagh, situé dans le nord du Pakistan. Sûrement le cliché le plus célèbre du photographe américain, membre de l'agence Magnum, qui faisait la couverture du National Geographic en juin 1985 et est devenu depuis une image symbolique des réfugiés afghans.

L’exposition Le Monde de Steve McCurry présente plus de 150 photos imprimées en grand format pour la première fois à Paris. Elle est la rétrospective la plus complète dédiée au photographe américain. On peut y admirer ses photos les plus célèbres, réalisées tout au long de ses 40 ans de carrière, mais également ses clichés les plus récents et maintes photos inédites.

Chacune des images de Steve McCurry, pour la plupart connues dans le monde entier renferme un univers complexe d’expériences et d’émotions. 

L’exposition propose un long voyage dans le monde de Steve McCurry, de l’Afghanistan à l’Inde, de l’Asie du Sud-Est à l’Afrique, de Cuba aux États-Unis, du Brésil à l’Italie, à travers son vaste et fascinant répertoire d’images, où l’Humain est toujours le protagoniste principal.

Plus d'info : Musée Maillol, 59-61 Rue de Grenelle, 75007 Paris 

  

 

Red Waters
Opéra contemporain de Keren Ann Zeidel & Barði Jóhannsson / chorégraphie de Damien Jalet

du 28 janvier au 04 février 2022 au Théâtre National de Bretagne à Rennes

Red Waters Opera de Keren Ann 

Envoûtement, féérie, mélancolie, le duo Lady & Bird, formé par Keren Ann Zeidel et Barði Jóhannsson, a composé en complicité avec Sjón, (poète, romancier et parolier islandais de Björk), Red Waters. Un opéra pop et conte gothique qui imagine un récit entre norme et transgression, chuchotement et exubérance.

Red Waters réunit une équipe artistique internationale et prestigieuse !  Arthur Nauzyciel à la mise en scène, Damien Jalet à la chorégraphie, Riccardo Hernández au décor, le styliste Gaspard Yurkievich aux costumes et Marie Darrieussecq pour le livret français. 

Plus d'info : Théâtre National de Bretagne, 1 rue Saint-Hélier, 35040 Rennes

 

 

DINH Q. LÊ
Le fil de la mémoire et autres photographies
Du 8 février 2022 au 3 juillet 2022 au Musée Quai Branly
 
paramount DINH Q LE
Paramount - Dinh Q. Lê

 

L’artiste vietnamien Dinh Q. Lê a construit depuis les années 1990 une œuvre riche et complexe, en utilisant diverses techniques où la photographie tient une place importante. Pour autant, Dinh Q. Lê est peu photographe. L‘image est pour lui un matériau à interroger, à découper, à transformer.

Dinh Q. Lê conçoit des installations en utilisant des photographies vernaculaires et produit des images hybrides en mêlant divers registres de photographies. Il utilise une technique de tissage d’images inspirée des gestes de sa tante nattant des tapis. Tressant à son tour des images, Dinh Q. Lê associe deux registres de représentation et produit une image nouvelle, qui est une combinaison des deux premières, dont il trouble irrémédiablement la vision.

Plus d'infos : musée du quai Branly - Jacques Chirac 37 Quai Branly, 75007 Paris

 

 

Morgan Courtois a la main verte

Du 8 février au 26 mars 2022 à la Fondation Pernod Ricard

exposition morgan courtois fondation pernod-ricard

Portrait 2017 

Plantes et sculptures n’ont sans doute pas beaucoup en commun. Pourtant, depuis une dizaine d’années, l’artiste Morgan Courtois se plaît à cultiver l’un comme l’autre. Diplômé en botanique, le jeune artiste français est passionné par le monde du vivant, qu’il essaye de reproduire dans son œuvre. Et pour cela, tous les moyens sont bons. Sculptures, éléments architecturaux, photographies, arrangements domestiques, et même créations olfactives. Et cette première exposition personnelle ne fait pas exception à la règle. Ici encore, c’est une œuvre éclectique qui est proposée au visiteur : d’un côté, des amas de porcelaine énigmatiques, de l’autre, un film détournant les codes des vidéos publicitaires avec une douce ironie. Au cœur de ces compositions déroutantes, des corps en plâtre et en bois se languissent, espérant à leur tour attirer le regard des visiteurs. Et pour embaumer le tout, l’artiste nous plonge dans une atmosphère parfumée envoûtante, nous faisant découvrir une création olfactive inédite. Une expérience multisensorielle pour tenter de comprendre un jeune artiste qui ne manque pas de flair !

Plus d'infos : FONDATION D'ENTREPRISE PERNOD RICARD 1 cours Paul Ricard Paris 75008

 

 

Graciela Iturbide
Heliotropo 37
Du 12 février au 29 mai 2022 à la Fondation Cartier pour l’art contemporain
 
Nuestra Señora de las Iguanas, Juchitán, Oaxaca [Notre-Dame des Iguanes, Juchitán, Oaxaca], 1979, tirage gélatino-argentique,  Brooklyn Museum, © Graciela Iturbide
Nuestra Señora de las Iguanas, Juchitán, Oaxaca [Notre-Dame des Iguanes, Juchitán, Oaxaca], 1979 © Graciela Iturbide 

 

Première grande exposition en France consacrée à l’ensemble de l’œuvre de la photographe mexicaine Graciela Iturbide, des années 1970 jusqu’à aujourd’hui. Pour cette véritable exposition-portrait, l’artiste a ouvert les portes de son studio au 37 calle Heliotropo à Mexico, l’un des chefs-d'œuvre de l’architecte Mauricio Rocha qui conçoit également la scénographie de l’exposition. Figure emblématique de la photographie latino-américaine, le travail de Graciela Iturbide est dédié aux traditions ancestrales mexicaines, aux rituels ruraux, à la dimension symbolique des paysages et des objets, aux femmes et à leur place au sein de la société. Première exposition importante de l'artiste à Paris, l'événement présentera entre autres des images iconiques et un grand nombre de photographies plus confidentielles et récentes. L'artiste a aussi prévu d'exposer une série en couleurs spécialement pour ce rendez-vous. 

Graciela Iturbide est lauréate du prix W. Eugene Smith en 1987 puis du prix Hasselblad en 2008 – la plus haute distinction photographique. Depuis plus de 50 ans, elle crée des images qui oscillent entre approche documentaire et regard poétique : « J’ai cherché la surprise dans l’ordinaire, un ordinaire que j’aurais pu trouver n’importe où ailleurs dans le monde ». Si elle est aujourd’hui célèbre pour ses portraits d’Indiens Seris du désert de Sonora ou ceux des femmes de Juchitán ainsi que pour ses essais photographiques sur les communautés et traditions ancestrales du Mexique, Graciela Iturbide porte également depuis toujours une attention quasi spirituelle aux paysages et aux objets. L’exposition présente pour la première fois ces deux versants de l’œuvre de l’artiste et en offre ainsi une vision renouvelée.

Plus d'info : Fondation Cartier pour l'art contemporain, 261 Bd Raspail, 75014 Paris 

 

 

Charles Ray

Du 16 février au 6 juin 2022 à la Bourse de Commerce - Pinault Collection

Charles Ray - Boy with Frog 2009 Painted steel

 

Lieu désormais incontournable dans le monde de l'art depuis sa réouverture il y a peu, la Bourse de Commerce investie par la prestigieuse Collection Pinault poursuit sa lancée en 2022. Une exposition d'ampleur, dédiée à l'artiste américain Charles Ray sera coprésentée à partir de février 2022 dans le lieu mais aussi au Centre Pompidou. Un format atypique avec une double exposition, pensée en étroite collaboration entre l'artiste et les deux institutions avec la mise en avant notamment de ses sculptures figuratives en acier peintes en blanc, monumentales et ultra réalistes. 

Plus d'info :  Bourse de Commerce - Pinault Collection, 2 Rue de Viarmes, 75001 Paris 

 

 

Mathieu Pernot
La ruine de sa demeure 

du 8 mars au 12 juin 2022 à la Fondation Henri Cartier-Bresson

Mathieu Pernot – La ruine de sa demeure

Mathieu Pernot – La ruine de sa demeure 

Le travail de Mathieu Pernot s'inscrit dans la démarche de la photographie documentaire mais en détourne les codes. Dans ses séries et dans ses travaux sur des images d'archives, le photographe a coutume de construire un récit à plusieurs voix pour montrer la complexité des sujets qu'il traite.

Lauréat 2019 du Prix Henri Cartier Bresson 2019, Mathieu Pernot est né en 1970 à Fréjus. Il vit et travaille à Paris. Lors de ses études à l’École nationale supérieure de la photographie, Mathieu Pernot rencontre à Arles des familles tsiganes, dont les Gorgan, avec lesquels il ne cesse de travailler par la suite. Au cours des années 2000, il développe différentes séries consacrées à l’enfermement, l’urbanisme et la question migratoire. Son travail réalisé avec Philippe Artières sur les archives de l’hôpital psychiatrique du Bon Sauveur est récompensé par le prix Nadar en 2013. En 2014, il reçoit le prix Niépce, année où le Jeu de Paume lui consacre une exposition, La Traversée, retraçant vingt ans de photographies.

Plus d'infos : Fondation Henri Cartier-Bresson - 79, rue des Archives, 75003 Paris

 

 

Love Songs
L’intimité et le sentiment amoureux

du 30 mars 2022 au 21 août 2022 à la Maison européenne de la photographie 

Rene-Groebli-696x564 René Groebli de la série « L’oeil de l’amour », 1952 Tirage gélatino-argentique © René Groebli, courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Série « L’oeil de l’amour », 1952 Tirage gélatino-argentique © René Groebli, courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Aujourd’hui, comme hier, les auteurs font oeuvre de leur intimité. Réunissant 14 séries réalisées par les plus grands photographes des 20e et 21e siècles, l’exposition rassemble des chefs d’œuvre de la collection de la MEP et des prêts d’artistes contemporains majeurs, dont certains sont présentés pour la première fois en Europe.

Love Songs est avant tout une réflexion sur l’essence même de la photographie. Si l’appareil photo est souvent associé à une quête d’objectivité, il est utilisé depuis toujours pour capturer ce qui est subjectif et qui échappe à tout consensus. Tout au long du parcours, les images invitent à découvrir une multitude d’histoires intimes et une diversité de schémas amoureux.

Plus d'info : MEP – Maison Européenne de la Photographie 5/7 rue de Fourcy75004 Paris 

  

 

Ce monde qui nous regarde : 15 ans de l'Agence NOOR
Du 13 avril au 5 juin 2022 à la Bibliothèque nationale de France - site François-Mitterrand 
Sanne-de-Wilde-From-the-series-The-Island-of-the-Colorblind-©-Sanne-de-Wilde-NOOR-x540q80

Sanne De Wilde / NOOR

Depuis la création de Noor, les photographes de l’agence NOOR traitent des sujets en dehors des radars de l’actualité, un peu comme des sentinelles qui veillent sur le monde.  Les clichés mettent en lumière des lieux ou des populations oubliés, obscurcis par l'Histoire.

À l'occasion des 15 ans de l'Agence, une soixantaine de tirages sont à découvrir à travers ce parcours d'exposition. Les 14 photographes de l’Agence NOOR ont puisé dans leurs archives et fait don à la BnF d’un ensemble de tirages qui représentent de la manière la plus juste la devise de Stanley Greene, l’un des fondateurs du groupe : « Some things simply need to be seen » (« Certaines choses ont simplement besoin d’être vues »). Le parcours photographique propose de découvrir une véritable éthique du métier, ainsi qu'une vision réaliste sur les soubresauts du monde.

Plus d'infos : BNF, Quai François Mauriac, 75013 Paris

 

 

Tatiana Trouvé

Du 8 juin 2022 au 22 août 2022 au Centre Pompidou 

Tatiana Trouvé, « Sans titre ». Collection particulière New York photo © Florian Kleinefenn

Tatiana Trouvé, « Sans titre ». Collection particulière New York 

Invitée à s’emparer des quelques huit cents mètres carrés de la Galerie 3 du Centre Pompidou, Tatiana Trouvé en recrée le sol à l’aide de matériaux variés. Sur cette surface reconfigurée se déploie, selon différents modes de présentation, un ensemble de dessins – pour certains inédits et spécialement conçus pour l’exposition – qui permettent de saisir dans toute sa richesse la composante architecturale avec quelques sculptures et éléments construits qui complètent ce paysage fantasmatique.

Plus d'infos : Centre Pompidou Place Georges-Pompidou 75004 Paris

 

 

Marine Hugonnier
Le cinéma à l’estomac

Du 8 juin 2022 au 18 septembre 2022 au Jeu de Paume

Marine Hugonnier

 

À l’été le Jeu de Paume ouvre ses portes à Marine Hugonnier pour sa première grande exposition en France. L’exposition réunira une sélection d’œuvres représentatives de l’approche esthétique et politique adoptée par l'artiste depuis ses débuts en 1998.

Cinéaste avant tout, l’artiste pratique aussi la photographie et crée des œuvres sur papier. Ses recherches artistiques abordent transversalement le féminisme, la fluidité des genres, l’anticolonialisme et les questions liées à la convergence entre humain et non humain. Elle tente de reconfigurer les dispositifs de captation et de restitution du cinéma pour construire un nouveau régime d’images.

Plus d'infos : Jeu de Paume, 1 lace de la Concorde, Paris 1er

 

Erwin Blumenfeld

Du 13 octobre 2022 au 5 mars 2023 au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Erwin Bluemenfeld

Erwin Blumenfeld, The Picasso Girl, 1941-42

Célèbre pour ses portraits sur papier glacé, Erwin Blumenfeld a fait les beaux jours des magazines américains Vogue et Harper’s Bazaar dans les années 40 et 50. Le photographe allemand, juif berlinois et parisien-new-yorkais d’adoption laisse pourtant derrière lui une œuvre plus complexe qu’il n’y paraît. Une sensibilité dada et beaucoup d’audace, restituées ici au musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme.

Plus d'infos : Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme Hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple, 75003 Paris

 

 

 

 

 

 

 




Voir l'article entier

GALERIE INCOGNITO AIME ELLEN VON UNWERTH
GALERIE INCOGNITO AIME ELLEN VON UNWERTH

mai 12, 2022

La photographie d'Ellen Von Unwerth est un hommage très glamour dédié aux femmes, à leur beauté, à leur sensualité et à leur spontanéité. Elle livre une vision des femmes sensuelles, et libres. De la Sexy attitude à la maternité, Ellen Von Unwerth célèbre toutes les femmes.

Voir l'article entier

GALERIE INCOGNITO AIME VIVIANE SASSEN
GALERIE INCOGNITO AIME VIVIANE SASSEN

mars 25, 2022

« Je voulais enquêter sur l’ombre, dans la photographie bien sûr, mais aussi les ombres personnelles et celles qui nous cernent dans le monde social »

- Viviane Sassen

Voir l'article entier

GALERIE INCOGNITO aime PIERRE ET GILLES
GALERIE INCOGNITO aime PIERRE ET GILLES

février 11, 2022

Pierre et Gilles, c’est l’histoire d’un coup de foudre doublé d’un coup de maître.Couple heureux à l'intérieur et à l'extérieur de l'atelier, Pierre et Gilles sont modestes en parlant de leur travail mais positivement heureux en le montrant. Ils se sont rencontrés en 1976 et sont partenaires depuis. Ils ont survécu au mépris critique ainsi qu'à l'adoration des cultes, et ils sont de plus en plus reconnus comme une force majeure dans le monde de l'art.

Voir l'article entier

Inscrivez-vous à notre newsletter