FRAIS DE PORT OFFERTS EN FRANCE METROPOLITAINE

GALERIE INCOGNITO aime NOBUYOSHI ARAKI

GALERIE INCOGNITO aime NOBUYOSHI ARAKI

mai 06, 2020

« La photographie, elle aussi, ligote les gens et les met dans une boîte… La photo prend sa source dans le kinbaku, dans l’acte de ficeler des choses et des événements »

- Nobuyoshi Araki

Imparfait – Futur (Past tense – Future), 1979-2011/2012, épreuve gélatino-argentique, H. 27 cm ; L. 40,6 cm, Taka Ishii Gallery, inv. NA-PtF_04 © Nobuyoshi Araki /

 Araki a multiplié au cours de sa carrière les photographies de femmes ligotées, ce jeu de sexe et de cordes étant même devenu souvent sa signature stylistique. Au Japon, le kinbaku, ligotage érotique, a sa source dans le hojôjutsu, un art martial ancestral dont on se servait pour attacher les mains des prisonniers par des liages très savants. Araki détourne ces traditions pour en faire un jeu artistique. Pas de trace de souffrance sur les visages des femmes ligotées d’Araki, et pas plus d’extase. Metteur en scène, Araki crée par le ligotage une suspension du geste, sorte d’arrêt sur image avant même l’acte de photographier, un peu à la manière du théâtre Kabuki, longs arrêts dans le mouvement d’un geste pour en souligner l’intensité et la beauté (miiye). 

67 shooting back Araki

Araki pratique la photographie comme on respire, sans interruption. Il prend des clichés partout, tout le temps. « C’est certain que je ne peux pas vivre sans un appareil photo […]. C’est une façon de vivre. Prendre des photos est aussi naturel pour moi que la respiration. Le son du déclencheur est comme le battement du cœur. Je ne pense pas du tout en termes de productivité. Je fais juste des photos en soi. » Dans la rue, chez lui, avec ses amis, à table, de jour, de nuit, Araki cherche en permanence ce « moment juste », l’essence de la photographie, le « kaïros du désir » suivant le terme de Roland Barthes. Depuis plus de cinquante ans, Araki enregistre ainsi son existence, faisant de la photographie une sorte de miroir de sa vie.

KaoRi Love Araki

Feast of Angels Sex Scene Araki




Voir l'article entier

GALERIE INCOGNITO AIME ANDEAS GURSKY
GALERIE INCOGNITO AIME ANDEAS GURSKY

janvier 06, 2021

Le travail d’Andreas Gursky donne le vertige. Tout dans ses photographies donne une impression de gigantisme, de masse, de monumentalité.

“Je ne m’intéresse jamais à l’individu, mais à l’espèce humaine et à son environnement.” – Andreas Gursky 

Voir l'article entier

GALERIE INCOGNITO AIME PHOTO MAGAZINE
GALERIE INCOGNITO AIME PHOTO MAGAZINE

décembre 20, 2020

Dans son prochain numéro de décembre, PHOTO consacrera un article illustré d’une oeuvre de l’artiste Incognito Malaparte, « Woman On Top », une véritable consécration pour Galerie Incognito, qui entre dans l’histoire du magazine.

 

Voir l'article entier

GALERIE INCOGNITO AIME WOLFGANG TILLMANS
GALERIE INCOGNITO AIME WOLFGANG TILLMANS

novembre 04, 2020


Né le 16 août 1968 à Remscheid, en ancienne Allemagne de l’Ouest, Wolfgang Tillmans passe le début de sa carrière à Londres avant d’obtenir son diplôme au Bournemouth and Poole College of Art and Design. Il continue de vivre et de travailler à Londres, tout partageant son temps avec Berlin. En 2000, Tillmans reçoit le Prix Turner, marquant le fait que pour la première fois ce prix est remis à un photographe et de surcroît non britannique.

Voir l'article entier